Puzzle & Dragons X réunit Kenji Itô, Yûzô Koshiro et Akira Yamaoka

Puzzle & Dragons X

Disponible depuis le 28 juillet 2016 sur Nintendo 3DS au Japon, le phénomène Puzzle & Dragons X se dote enfin d’une bande originale. Cet épisode réunit plusieurs grands noms de la musique de jeu, à savoir Kenji Itô, Yûzô Koshiro et Akira Yamaoka. Ce premier est en charge de la majorité des thèmes de combats tandis que le second s’est surtout vu confier la composition des musiques de lieux. Quant à Yamaoka, il signe ici le morceau d’ouverture et les thèmes des différents personnages. Notons également que le thème principal est une composition à six mains écrite par les trois artistes, et qu’une majorité des musiques bénéficient de vrais instruments enregistrés en studio.

Attendue pour le 8 février prochain au Japon, la bande originale de Puzzle & Dragons X comportera 61 pistes, réparties sur deux disques. Outre ces informations, le site de l’album propose notamment d’écouter plusieurs extraits, regroupés sur trois vidéos, chacune étant consacrée à l’un des compositeurs. Les voici :

Kenji Itô :

Yûzô Koshirô :

Akira Yamaoka :

Falcom, un exemple rare de libéralisation de la musique de jeu au Japon

falcom03

Plus réputé au Japon qu’en Occident, où ses jeux ne sortent pas systématiquement, l’éditeur Falcom (Sorcerian, Ys, The Legend of Heroes) est connu par les joueurs comme un pilier du RPG japonais et un fournisseur important de musique de qualité. Alors que la plupart des ayants droit restent sur une gestion de catalogue traditionnelle et au cas par cas, Falcom tente des initiatives dont certaines méritent d’être étudiées.

Poursuivre la lecture

Monster Boy aligne ses grands noms

Monster_Boy_OST_Team_

Le développeur The Game Atelier vient de révéler la liste complète, et impressionnante, des compositeurs dont il s’est attaché les services pour les besoins de son jeu Monster Boy and the Cursed Kingdom.

Le nom de Michiru Yamane était attaché au projet depuis que celui-ci avait tenté de se lancer sur Kickstarter en 2014 sous le titre Flying Hamster II ; celui de Yûzô Koshiro s’y était joint en juin dernier. Il faudra désormais compter également avec Keiki Kobayashi (séries Ace Combat et Soul Calibur…), Takeshi Yanagawa (Shenmue…), Haruka Shimotsuki, et enfin… Motoi Sakuraba.

S’inscrivant dans la mode actuelle du revival d’anciennes gloires 2D, Monster Boy and the Cursed Kingdom se présente comme un successeur spirituel à la saga Wonder Boy. Il est attendu pour le premier trimestre 2016 sur Xbox One, PlayStation 4 et PC.

« Diggin’ In The Carts », un documentaire sur les débuts de la musique de jeu vidéo

Le 4 septembre prochain, la Red Bull Music Academy vous proposera de découvrir un documentaire sous la forme d’une série de 6 épisodes, exclusivement dédiée à la musique de jeu vidéo. Le documentaire, nommé Diggin’ In The Carts, se consacrera tout particulièrement à l’époque des jeux 8 et 16 bits, qui ont considérablement marqué les joueurs et même déclenché des vocations chez certains.

Cette série proposera des interviews de compositeurs japonais bien connus comme Nobuo Uematsu, Yôko Shimomura, Yûzô Koshiro, Michiru Yamane etc. mais aussi de compositeurs, de DJ et aussi de « beatmakers » qui parleront de comment les sons et mélodies des jeux de cette époque ont éveillé en eux la volonté de créer leur propre musique par la suite. Parmi ces artistes, on retrouve notamment des grands noms du Rap américain et anglais, comme Joker, Dizzee Rascal ou encore Just Blaze. D’ailleurs, le terme « digging » (du verbe « to dig », littéralement « creuser » en anglais) est un mot d’argot très courant dans le Rap pour définir la recherche de « samples », autrement dit les échantillons musicaux qui seront sélectionnés, découpés et réutilisés par la suite dans les productions instrumentales.

Pour visionner le premier épisode de Diggin’ In The Carts dès le jour de sa sortie, rendez-vous à cette adresse dès le 4 septembre !