Imeruat et Shiness : deux nouveautés chez Wayô Records

wayo_nouveautes

Deux nouveautés viennent enrichir le catalogue en ligne du label Wayô Records. La première d’entre elles n’est autre que Far Saa Far, troisième album d’Imeruat. Avec ce disque, le duo porté par Mina et Masashi Hamauzu continue son exploration musicale en intégrant du chant en japonais et en aïnou mais également en français et en orok, une langue parlée par un très petit nombre de personnes dans l’île de Sakhaline (Russie) et les îles de Hokkaidō (Japon). La chanteuse Mina s’essaie même pour la première fois à la composition avec la piste « Pororororororo », dont vous trouverez le clip ci-dessous. L’album est disponible à l’achat en cliquant ici.

La deuxième nouveauté du label est cette fois une exclusivité, puisqu’il s’agit de la bande originale du jeu Shiness: The Lightning Kingdom, développé par le studio français Enigami. Les 74 pistes de ce double-album ont été composées par Hazem Hawash, également co-fondateur du studio. Notons également la présence de Hiroki Kikuta en tant que co-compositeur du morceau « Promised Heart – Summer » mais aussi de la chanteuse française Mioune sur « Maherian Dreams ». Plusieurs extraits de la bande originale sont disponibles ci-dessous et l’album peut être commandé sur le site de Wayô à cette adresse. Vous pouvez également opter pour le format numérique via iTunes, Amazon ou Google Play.

Compte rendu : Akira Yamaoka French Tour (le Gibus, Paris)

15252601_1171743836253873_5230381919942164070_o

Ce vendredi 25 novembre 2016, toute l’équipe de Musica Ludi était réunie à Paris pour assister au premier concert du French Tour d’Akira Yamaoka. Il s’agissait là en effet d’une occasion assez unique de voir jouer le compositeur et guitariste, qui n’était pas repassé sur l’hexagone depuis sa première venue à la Japan Expo 2011. Comme beaucoup, nous étions enchantés de voir se produire sous nos yeux le père des sons si particuliers de la série Silent Hill en compagnie de sa chanteuse fétiche, Mary Elizabeth McGlynn. Impatients de découvrir ce concert particulièrement porté sur la série, nous nous sommes donc engouffrés dans le sous-sol exigu du Gibus dans le XIe arrondissement, salle fort célèbre, fut un temps, pour sa programmation punk et rock.

Poursuivre la lecture

Interview : Akira Yamaoka

akira-yamaoka

Quelques heures avant le début de sa tournée française organisée par Wayô Records, nous avons eu la chance de rencontrer Akira Yamaoka. Pendant une vingtaine de minutes, le compositeur de Grasshopper Manufacture a discuté avec nous de ses projets passés, présents et futurs, et nous a également fait part de sa vision de la musique. Comme vous vous en doutez, cet échange a été l’occasion de parler de Silent Hill, Shadow of the Damned, Let It Die mais également ses projets personnels, dont le tout récent Yuigonzakura du groupe Enn mo Takenawa.

Pour retrouver notre compte rendu de la première date de la tournée d’Akira Yamaoka, rendez-vous ici.

Poursuivre la lecture

La tournée Akira Yamaoka/Silent Hill en France en novembre

yamaoka-banner

Nous vous avions parlé de la série de concerts Silent Hill donnés par Akira Yamaoka à l’automne 2015 au Royaume Uni. En 2016, ce sera le tour de la France, puisque Wayô Records vient d’annoncer la tenue d’une mini-tournée dans l’hexagone en novembre 2016.

Cette annonce vient s’ajouter à la (très) longue liste des concerts de musique de jeu attendus pour les prochains mois dans notre pays, mais une fois n’est pas coutume, la capitale ne sera pas la seule ville servie. En plus de la date parisienne du 25 novembre au Gibus (XIe arrondissement), se tiendront également un concert le 26 à l’Épicerie Moderne de Feyzin (proche banlieue lyonnaise), puis un autre le 27 à Toulouse dans le cadre de l’édition 3.1 du festival « Rock My Geek ». Yamaoka retrouvera sur scène Mary-Elizabeth McGlynn, chanteuse historique de Silent Hill, présente sur les bandes originales de tous les jeux de la série depuis le troisième épisode. Ils seront accompagnés par un groupe rock formé spécialement pour l’occasion, dans lequel on retrouvera notamment à la guitare Matt Murdock, membre fondateur de la rédaction du magazine Player One en 1990, et qui a déjà joué avec Yamaoka sur scène lors de son apparition au festival Japan Expo de 2011.

La billetterie est d’ores et déjà ouverte pour les trois concerts. Comptez 44,90 euros pour assister à un des concerts lyonnais ou parisien ; les pass pour le Rock My Geek de Toulouse sont quant à eux disponible pour une durée limitée au tarif de 19,80 euros. Dans tous les cas, il vous faudra en revanche débourser 79,90 euros si vous souhaiter accéder à la séance de dédicace avec Yamaoka en marge du concert.