Compte rendu : Akira Yamaoka French Tour (le Gibus, Paris)

15252601_1171743836253873_5230381919942164070_o

Ce vendredi 25 novembre 2016, toute l’équipe de Musica Ludi était réunie à Paris pour assister au premier concert du French Tour d’Akira Yamaoka. Il s’agissait là en effet d’une occasion assez unique de voir jouer le compositeur et guitariste, qui n’était pas repassé sur l’hexagone depuis sa première venue à la Japan Expo 2011. Comme beaucoup, nous étions enchantés de voir se produire sous nos yeux le père des sons si particuliers de la série Silent Hill en compagnie de sa chanteuse fétiche, Mary Elizabeth McGlynn. Impatients de découvrir ce concert particulièrement porté sur la série, nous nous sommes donc engouffrés dans le sous-sol exigu du Gibus dans le XIe arrondissement, salle fort célèbre, fut un temps, pour sa programmation punk et rock.

Poursuivre la lecture

Interview : Akira Yamaoka

akira-yamaoka

Quelques heures avant le début de sa tournée française organisée par Wayô Records, nous avons eu la chance de rencontrer Akira Yamaoka. Pendant une vingtaine de minutes, le compositeur de Grasshopper Manufacture a discuté avec nous de ses projets passés, présents et futurs, et nous a également fait part de sa vision de la musique. Comme vous vous en doutez, cet échange a été l’occasion de parler de Silent Hill, Shadow of the Damned, Let It Die mais également ses projets personnels, dont le tout récent Yuigonzakura du groupe Enn mo Takenawa.

Pour retrouver notre compte rendu de la première date de la tournée d’Akira Yamaoka, rendez-vous ici.

Poursuivre la lecture

Compte-rendu : Symphonic Fantasies Londres, 7 ans de bonheur

banner

Le 6 octobre 2016 était le jour du rendez-vous devenu annuel entre le London Symphony Orchestra et Thomas Böcker. Depuis 2013, le célèbre orchestre anglais prête chaque année son talent à un nouveau volet des concerts produit sous la bannière Merregnon Studios, alternant création de nouveaux programmes et reprises de productions passées. Cette année était celle d’une reprise, et c’est à un retour aux sources probablement inévitable que nous allions assister : Symphonic Fantasies, concert dédié aux musiques des grands RPG de Square Enix (Kingdom Hearts, Secret of Mana, Chrono Trigger/Cross et Final Fantasy). Surtout, le concert avec lequel Böcker avait entamé sa révolution en 2009, en proposant un contenu musical d’une richesse et d’une inventivité inouïes, et même inimaginables à l’époque pour un concert de musique de jeu. Mais sept ans plus tard, l’héritage laissé par Symphonic Fantasies a grandi, et Böcker s’est appuyé sur son succès pour construire de nombreux autres programmes, tous plus brillants les un que les autres. D’où cette question : après tant d’années, Symphonic Fantasies est-il toujours le monument dont nous nous souvenons ?

Poursuivre la lecture

Projet Beep : interview avec Karen Collins

BeepAccroche

Le 30 septembre prochain sort officiellement Beep: A Documentary History of Game Sound, un documentaire de près de deux heures sur l’histoire du son dans les jeux vidéo. Bien que le montage final puisse sembler long, ce film est en réalité le résumé très concentré d’un travail de longue haleine qui est probablement à ce jour le plus abouti du genre dans l’histoire du jeu vidéo. En effet, lancé sur Kickstarter en août 2014, ce projet de petite envergure a vu son budget et ses objectifs exploser avec l’enthousiasme du public, puisqu’il a récolté plus de 60 000 dollars (contre les 40 000 demandés au début de la campagne), de la part d’un millier de donateurs. Réalisé entre octobre 2014 et juillet 2016, ce voyage qui visait à collecter les témoignages de quelques figures plus ou moins connues, mais toutes importantes à leur façon, de la sphère musicale et sonore vidéoludique, s’est terminé avec trois fois plus d’étapes que prévu et une centaine de professionnels interrogés dans le monde entier (principalement aux États-Unis, au Canada, en Angleterre et au Japon). Il a donc pris une ampleur inespérée puisque, face à la quantité incroyable d’informations récoltée, le seul long-métrage s’est vite avéré insuffisant, ouvrant de nouvelles perspectives…

Poursuivre la lecture