Compte-rendu : Symphonic Fantasies Londres, 7 ans de bonheur

banner

Le 6 octobre 2016 était le jour du rendez-vous devenu annuel entre le London Symphony Orchestra et Thomas Böcker. Depuis 2013, le célèbre orchestre anglais prête chaque année son talent à un nouveau volet des concerts produit sous la bannière Merregnon Studios, alternant création de nouveaux programmes et reprises de productions passées. Cette année était celle d’une reprise, et c’est à un retour aux sources probablement inévitable que nous allions assister : Symphonic Fantasies, concert dédié aux musiques des grands RPG de Square Enix (Kingdom Hearts, Secret of Mana, Chrono Trigger/Cross et Final Fantasy). Surtout, le concert avec lequel Böcker avait entamé sa révolution en 2009, en proposant un contenu musical d’une richesse et d’une inventivité inouïes, et même inimaginables à l’époque pour un concert de musique de jeu. Mais sept ans plus tard, l’héritage laissé par Symphonic Fantasies a grandi, et Böcker s’est appuyé sur son succès pour construire de nombreux autres programmes, tous plus brillants les un que les autres. D’où cette question : après tant d’années, Symphonic Fantasies est-il toujours le monument dont nous nous souvenons ?

Poursuivre la lecture

Turrican II : un album orchestral sur Kickstarter

banner-turr

L’année 2016 est celle du 25e anniversaire pour Turrican II. À cette occasion, Chris Huelsbeck, compositeur de la mythique bande son du jeu, lance un projet Kickstarter visant à financer la production d’un album arrangé orchestral de ces musiques.

Le projet est lancé en association avec l’incontournable équipe des studios Merregnon, Jonne Valtonen et Roger Wanamo étant annoncés aux postes d’arrangeurs/orchestrateurs. Rappelons que Chris Huelsbeck et Merregnon n’en sont pas à leur première collaboration, puisque Thomas Böcker avait déjà produit en 2008 à Cologne le concert Symphonic Shades, en hommage au compositeur. Huelsbeck avait également participé au concert East Meets West en 2012, au court duquel avait déjà été joué une suite Turrican II de 10 minutes. Notez d’ailleurs que l’enregistrement de cette suite est disponible dans le volume 4 de l’anthologie Turrican, publiée en 2013.

Si la campagne réunit les 75 000 dollars demandés, les enregistrements auront lieu au cours de l’année à Prague avec le FILMharmonic Orchestra, célèbre orchestre de session, que l’on a déjà pu entendre dans de nombreux autres projets liés à la musique de jeu (par exemple dernièrement l’album orchestral SaGa). La sortie de l’album serait alors attendue pour décembre 2016 en téléchargement. Les éditions physiques, quant à elles, sont promises pour avril 2017, qu’il s’agisse de l’édition CD simple, ou du coffret collector limité à 1000 exemplaires comprenant CD, double vinyles, et lithographies d’artworks nouvellement créés pour l’occasion.

Il vous faudra consentir à un soutien minimum de 15 dollars pour obtenir le téléchargement de l’album, 30 dollars pour l’édition CD, 50 dollars pour l’édition collector CD + vinyles, et 80 dollars pour cette même édition collector incluant également les lithographies. Toutes les autres informations sont évidemment disponibles sur la page de la campagne, ouverte jusqu’au 28 mai.

La Philharmonie de Paris célèbre le jeu vidéo en juin 2017

PP

Ce samedi 2 avril, la Philharmonie de Paris dévoilait le contenu de sa saison 2016/2017. Comme elle le fait depuis son inauguration en janvier 2015, elle organisera ses week-ends autour de thématiques spécifiques, et l’un de ces week-ends ne manquera pas de soulever l’intérêt des lecteurs de Musica Ludi : du 16 au 18 juin 2017, sa programmation sera dédiée à la musique de jeu vidéo. Qui plus est, il n’est sans doute pas nécessaire de vous redire tout l’amour que nous portons aux concerts de Thomas Böcker et des studios Merregnon. Imaginez donc avec quelle joie nous pouvons vous annoncer qu’à l’occasion de ce week-end, la France accueillera pour la première fois une de ses productions… et même deux de ses productions.

Poursuivre la lecture

Article : Musique de jeu vidéo et musique classique, du complexe originel à la révolution Merregnon

VGM-classique_banniere

En cette rentrée 2015, le monde des amateurs de musique de jeu vidéo frémit d’excitation. À l’heure où sont publiées ces lignes, le producteur allemand Thomas Böcker et son équipe des studios Merregnon s’apprêtent à présenter à Bonn, pour la première fois au monde, leur tout nouveau concert, Final Symphony II. Dans les semaines qui suivront, ils emmèneront ces partitions reprenant les musiques de Final Fantasy V, VIII, IX et XIII à Londres, puis au Japon, où elles seront présentées lors de concerts à guichet fermé. Un succès peu surprenant : Böcker est devenu un nom majeur de la musique de jeu depuis 2009 et son concert séminal Symphonic Fantasies, dont la qualité musicale ébouriffante avait fait l’effet d’une bombe. Pour l’occasion, nous nous proposons de revenir sur l’histoire et l’essence de cette révolution à travers un prisme bien particulier : celui de la relation complexe que la musique de jeu vidéo entretient avec la musique classique.

Poursuivre la lecture