Imeruat et Shiness : deux nouveautés chez Wayô Records

wayo_nouveautes

Deux nouveautés viennent enrichir le catalogue en ligne du label Wayô Records. La première d’entre elles n’est autre que Far Saa Far, troisième album d’Imeruat. Avec ce disque, le duo porté par Mina et Masashi Hamauzu continue son exploration musicale en intégrant du chant en japonais et en aïnou mais également en français et en orok, une langue parlée par un très petit nombre de personnes dans l’île de Sakhaline (Russie) et les îles de Hokkaidō (Japon). La chanteuse Mina s’essaie même pour la première fois à la composition avec la piste « Pororororororo », dont vous trouverez le clip ci-dessous. L’album est disponible à l’achat en cliquant ici.

La deuxième nouveauté du label est cette fois une exclusivité, puisqu’il s’agit de la bande originale du jeu Shiness: The Lightning Kingdom, développé par le studio français Enigami. Les 74 pistes de ce double-album ont été composées par Hazem Hawash, également co-fondateur du studio. Notons également la présence de Hiroki Kikuta en tant que co-compositeur du morceau « Promised Heart – Summer » mais aussi de la chanteuse française Mioune sur « Maherian Dreams ». Plusieurs extraits de la bande originale sont disponibles ci-dessous et l’album peut être commandé sur le site de Wayô à cette adresse. Vous pouvez également opter pour le format numérique via iTunes, Amazon ou Google Play.

Fantasy Rock Fes : quatrième édition, première compilation

Jaquette de la compilation Fantasy Rock Overture

Partageant l’idée que la musique de jeu et le rock progressif avait beaucoup de points communs, Nobuo Uematsu et Kôichirô Iwamoto, rédacteur en chef du magazine Strange Days, se sont mis d’accord en 2010 pour lancer un festival rassemblant ces deux univers sous l’appellation « Fantasy Rock ».

En mars 2015, la quatrième édition du Fantasy Rock Festival sera l’occasion d’entendre des groupes déjà mis en avant lors des précédentes éditions comme Imeruat (groupe de Masashi Hamauzu), Rolly & Glimrockers, Tekaru (groupe de Hideki Sakamoto), mais aussi de nouveaux comme Yuka & Chronoship (albums édités en France chez Musea), Margaret Maggie. Une nouvelle formation créée pour l’occasion par Kôichirô Iwamoto et Rui Nagai est également de la partie : le Fantasy Rock Orchestra.

Pour l’occasion, une compilation réunissant des morceaux de ces groupes, entre autres, sortira le 18 mars, c’est-à-dire trois jours avant la tenue du festival. Voici la liste des morceaux (survolez les titres pour davantage de détails) :

  1. Motoi Sakuraba : Pensiero Illogico
  2. Yuka & Chronoship : Lunarinth ~Gekkô-sôgen
  3. TEKARU (Hideki Sakamoto) : Millennial Runner
  4. Margaret Maggie : Suite « Philip-ôji no yume »
  5. Fantasy Rock Orchestra : Silent Holly Night (Ano hi to onaji yuki ga furu)
  6. Fantasy Rock Orchestra : Theme
  7. Rolly & GlimRockers : Snow, White, Moon & Echo
  8. Nobuo Uematsu : Boku no machi ga mori ni naru made
  9. Fantasy Rock Orchestra : Ai no kisetsu
  10. Nobuo Uematsu : Blik-O 1946

Groove Coaster, enfin une bande son en bonne et due forme

Groove Coaster OST

Zuntata vient d’annoncer sur son site officiel la mise en vente le 24 septembre 2014 d’une bande originale du jeu de rythme Groove Coaster sous forme de double disque. La bande-son ne se limitera pas aux titres maison de Taito mais comprendra également les morceaux composés chez Square-Enix par Takeharu Ishimoto et Naoshi Mizuta, ou par IMUERAT entre autres. Le deuxième disque contiendra lui des arrangements des compositions créées pour le jeu ainsi que des versions longues remixées. Sur le premier disque, on aura vraisemblablement droit aux musiques telles qu’elles sont dans le jeu : courtes mais intenses. Les plus pressés peuvent acheter sur iTunes les différentes compilations du jeu sorties à ce jour pour 8,99€ la pièce.

Pour commander le CD sur Play-Asia (frais de port offerts), suivez ce lien.

Ouverture de la boutique Wayô Records aujourd’hui

La boutique Wayô Records ouvre ses portes ce mardi 10 juillet dès 14h00. Pour l’instant, elle ne compte qu’une seule référence, mais pas n’importe laquelle : c’est l’album Black Ocean d’IMERUAT, évidemment. Si certain(e)s ont déjà pu se procurer l’album au Dernier Bar Avant la Fin du Monde le 29 juin dernier, tout le monde pourra désormais profiter de ce bel album.

Les instruments acoustiques, le piano, mais aussi des sonorités plus électroniques s’entremêlent pour former un océan rêveur, sur lequel navigue la voix douce de Mina, parfois accompagnée d’instruments traditionnels Aïnus. Vous pouvez lire la critique de Julien. L’album, accompagné d’une carte collector dédicacée par Masashi Hamauzu et Mina pour les 300 premiers exemplaires, sera en vente pour 20 €. Une fois que vous aurez l’album, n’hésitez pas à venir en parler ici. Personnellement, j’adore les pistes « Imeruat » et « Giant » !

Source : page Facebook de Wayô