Hideaki Kuroda sort un album solo : Tokishirube

Jaquette de l'album Tokishirube

Le compositeur Hideaki Kuroda sortira le 26 décembre 2016 un album de sept titres débordant de nostalgie intitulé Tokishirube. Ce mot créé sur le modèle de « michishirube » (panneau indiquant la direction) remplace le terme « michi » (route) par « toki » (temps).

En fonction des personnes, je pense que ce terme peut renvoyer à beaucoup de choses : des évènements marquants, des souvenirs, etc.Hideaki Kuroda

Ancien employé de Procyon Studio aujourd’hui free-lance, le multi-instrumentiste avait pour idée d’enregistrer un album sans lien avec le jeu vidéo sur lequel il aurait tout fait, comme à son habitude, mais il a fini par faire appel à trois chanteuses avec qui il souhaitait travailler : Tenori Erie, Aaya Midorizaka et la jeune et brillante rionos.

Poursuivre la lecture

Un second album solo pour Junya Nakano (FFX, Threads of Fate)

Defection

Après avoir quitté Square Enix en 2009, le compositeur Junya Nakano est resté discret pendant plusieurs années, ne se manifestant que le temps de quelques arrangements pour son ancien employeur. En 2014, il entame un virage nettement plus prolifique puisqu’il prend le temps de distiller au compte-goutte des compositions originales aux accents electronica sur son Bandcamp. Neuf de ces nouvelles musiques se sont retrouvées compilées sur un premier album solo, intitulé Phantasm, dont nous avons déjà parlé dans nos colonnes et que nous vous invitons une nouvelle fois à écouter !

Nakano nous livre aujourd’hui un second album nommé Defection, qui rassemble les dix morceaux publiés sur son Bandcamp entre avril et décembre de cette année. L’artiste y approfondit son style atmosphérique tout en repoussant ses propres frontières, notamment par le biais de pistes entraînantes et superbes comme Meteor et Ikai. À l’écoute de ces deux albums solo, il paraît évident que le compositeur était loin d’avoir dévoilé son plein potentiel à l’époque où il travaillait chez Square Enix, en dépit de projets très réussis comme Musashiden II Blademaster en 2005. Espérons que Nakano continue sur cette lancée car il n’a jamais autant brillé qu’en mettant en musique son propre univers !

Vous pouvez écouter l’album ci-dessous et bien sûr soutenir le projet en l’achetant pour un montant de 24 $ TTC (soit 22,55 €) :

Owl and I, le premier album solo de Maki Kirioka

Owl and I

Peu connue chez nous, la compositrice Maki Kirioka a pourtant laissé son nom aux génériques de plusieurs jeux Konami comme beatmania APPEND GOTTAMIX2, Tokimeki Memorial et surtout la série Zone of the Enders, pour laquelle elle a signé, sur le second épisode, un des morceaux les plus emblématiques du jeu et de sa carrière, la fabuleuse Beyond the Bounds.

Maki Kirioka

Depuis la semaine dernière, la carrière de Maki Kirioka s’est enrichit d’un premier album solo, intitulé Owl and I. Comme à son habitude, elle y confirme son côté touche-à-tout en jonglant entre les tâches de compositrice, parolière, pianiste, chanteuse et même… illustratrice ! Eh oui, c’est à elle que l’on doit la peinture de la pochette son album ! Si vous n’êtes pas encore familier à son style très décalé et unique, cet album est une parfaite porte d’entrée dans l’imaginaire à la fois étrange et jovial de la compositrice. Pour vous procurer l’album, vous pouvez vous rendre sur iTunes et pour en découvrir quelques extraits, tout se passe dans la vidéo ci-dessous :

En guise de bonus, histoire de découvrir la diversité dont est capable Maki Kirioka, vous pouvez visionner ci-dessous l’adorable court-métrage A Fluffy Polar Bear mis en musique par ses soins :

Kumi Tanioka et Junya Nakano sortent leurs albums solo

Tous deux anciens compositeurs de Square Enix, Kumi Tanioka et Junya Nakano sont notamment connus pour avoir laissé leurs empreintes sur la série Final Fantasy. La première a œuvré accompagnée sur Final Fantasy XI Online puis en solo sur Final Fantasy Crystal Chronicles (arrangé par le discret mais talentueux Hidenori Iwasaki). Quant à Nakano, les joueurs de Final Fantasy X se rappellent probablement de son style très ambiant qui accompagne les pérégrinations des héros de Spira.

Composé de six pistes, le premier album de Kumi Tanioka nommé Sky’s The Limit sortira le 3 juin prochain sur le label Arkhemina Records. Vous pouvez en écouter un court extrait ici :

Quant à Phantasm de Junya Nakano, dont nous avons relayé plusieurs extraits sur notre compte Twitter au cours des précédents mois, il est d’ores et déjà disponible en écoute intégrale ci-dessous. Les habitués reconnaîtront sans mal sa touche électronique et aérienne. Vous pouvez également encourager l’artiste en achetant l’album sur son Bandcamp.