Yoshi’s Woolly World : des pistes inédites mises en ligne par Tomoya Tomita

Après avoir annoncé son départ de Good-Feel, Tomoya Tomita a dévoilé sur sa chaîne youtube plusieurs morceaux composés pour Yoshi’s Woolly World que nous n’avions jamais pu entendre dans le jeu. Si le compositeur ayant commencé sa carrière chez Konami au début des années 90 est donc désormais indépendant, il a tenu à préciser qu’il continuerait à travailler avec le studio de développement à l’origine du jeu, mais aussi de Kirby’s Epic Yarn, dont il a également écrit l’adorable bande-son.

Critique : Pokémon Sun & Moon: Super Complete Collection

pokemon_sm_super_music_collection

Sorti il y a peu, Pokémon Lune et Soleil a laissé un petit arrière-goût de déception à ceux qui attendaient monts et merveilles d’un gameplay renouvelé, d’un nouvel univers et d’un scénario approfondi. Les îles d’Alola promettaient pourtant un paradis exotique et alléchant, au moins sur le plan de la direction artistique et particulièrement musicale. Les moyens étaient d’ailleurs aussi grands que d’habitude, puisque pas moins de sept personnes ont travaillé à la composition (plus encore sur les arrangements). Des efforts supplémentaires semblent même avoir été fournis par rapport aux autres épisodes, puisqu’on peut noter la présence, hélas mal créditée dans la bande-son officielle, de plusieurs instrumentistes venus égayer de leurs timbres colorés l’orchestre virtuel un brin tristounet de la 3DS. Les auspices semblaient donc nous promettre un voyage musical riche et surprenant comme il a déjà pu l’être dans les précédents épisodes. Et pourtant, difficile de dire que ce fut vraiment le cas.

Poursuivre la lecture

Sam Lake et Petri Alanko racontent l’histoire des musiques des jeux Remedy

Dans le cadre du Slush Music d’Helsinki, un évènement rassemblant des professionnels de l’industrie des technologies de pointe et de la musique, Sam Lake et Petri Alanko ont tenu une conférence pour présenter la musique des différents jeux du studio Remedy. Ces deux noms sont bien placés pour parler de l’histoire musicale du studio finlandais puisque ce premier, en plus d’être le visage de la société, est directeur créatif et scénariste, tandis que Petri Alanko est le compositeur des deux derniers jeux en date de Remedy, à savoir Alan Wake et Quantum Break (il a également laissé son nom au générique de Trials Fusion).

Avec humour et originalité, les deux hommes sont revenus sur le rôle et l’utilisation de la musique dans les différents titres du studio, de Death Rally en 1996 à Quantum Break en 2016. Entre autres, les noms des compositeurs Kärtsy Hatakka (Max Payne 1 et 2), Kimmo Kajasto (Max Payne 1 et 2) et Perttu Kivilaakso (Max Payne 2) sont évoqués, ainsi que le nom d’un autre Finlandais dont nous avons beaucoup parlé dans nos colonnes, à savoir Jonne Valtonen, qui est à l’origine des musiques du premier jeu de Remedy.

Bien sûr, le groupe Poets of the Fall est également présenté puisqu’on leur doit la chanson de fin de Max Payne 2, nommée « Late Goodbye ». De retour pour Alan Wake, les musiciens de Poets of the Fall incarnaient les membres d’un groupe fictif au sein du jeu appelé The Old Gods Of Asgard, qui interprétait trois chansons composées pour les besoins de l’histoire : « Children of the Elder God », « The Poet and the Muse » et « War ».