Uematsu sur Borderwalker, nouveau projet d’Arata Hanyuda

La société Crunge Products vient d’annoncer et de sortir Borderwalker, un jeu pour iOS créé par une petite équipe dont les grands noms compensent le petit nombre :

Scénario : Kazushige Nojima (Final Fantasy, Kingdom Hearts)
Character design : Hideo Minaba (Final Fantasy)
Monster design : Nakaba Higurashi (Baten Kaitos), Hisanobu Kometani (Sonic Battle)
Opening Illustration : Yuzuki Ikeda (Baten Kaitos)
Programming : Minoru Akao (Final Fantasy)
Musique : Nobuo Uematsu (Final Fantasy)
Arrangement : Tsutomu Narita (Final Fantasy XIV)

Cette fine équipe a été dirigée par Arata Hanyuda, ancien de Square-Enix et batteur des Black Mages, aujourd’hui patron de Crunge Products et membre des Earthbound Papas.

©2012 Crunge Products Co., Ltd.

D’après une interview donnée au site japonais Game Watch, le projet est né d’une discussion entre Nojima et Hanyuda, peu avant que ce dernier ne quitte Square-Enix. Les deux anciens collègues, que des sujets comme le catch, le rock progressif et le heavy metal avaient rapprochés, s’étaient dits qu’ils créeraient un jour un projet plus simple que ceux auxquels ils avaient l’habitude. Après deux mois d’inactivité, Hanyuda a revu un Nojima dont la volonté n’avait pas changé, et ils ont décidé de se mettre au travail en impliquant rapidement Minaba et Uematsu, qui rêvaient eux-même d’un projet commun.

Dans la même interview, Nobuo Uematsu se déclare ravi d’avoir pu participer à son vrai premier projet médiéval fantastique depuis un certain temps. D’abord parti pour se concentrer sur le genre médiéval dont il est familier, il a finalement décidé d’illustrer le genre fantasy par d’autres styles musicaux : « Comme la fantasy est à la base un monde inventé, on peut y mettre de la musique celtique, de la musique symphonique grandiose à la façon d’Hollywood, de la musique aux rythmiques compliquées à la façon du rock progressif… C’est un domaine qui permet toutes les possibilités. En ce sens, j’ai l’impression d’avoir réussi à créer une fantasy qui me ressemble ».

Borderwalker n’est pour l’heure disponible qu’en japonais, au tarif de 900 yen (8,50€). Bonne nouvelle, cependant : Arata Hanyuda a précisé qu’il s’agissait bien d’un jeu complet et qu’aucun DLC n’était envisagé.

Trailer du jeu

Site officiel de Borderwalker [jp]

5 commentaires

  1. Julien   •  

    Tout ça sonne très Uematsu ! J’espère que Dog Ear Records publiera une OST !

  2. sepsten   •  

    Pas le temps de mater le trailer, mais ça a l’air super ! Et puis sur iOS … <3

  3. Clément   •  

    On ne voit pas grand chose du jeu… Le système a l’air marrant quoique peu intéressant ? Par contre la musique est généreuse ! Sacré Nubo.

  4. sepsten   •  

    Je trouve pas les deux morceaux qu’on peut entendre très incroyables …

  5. Denys   •     Auteur

    Je réécoutais les musiques du jeu et, quand même, il y a de très belles choses !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.