Décès du compositeur Ryû Umemoto

Le compositeur japonais de musiques de jeu vidéo Ryû Umemoto, connu pour son style rétro aussi expressif qu’énergique, est décédé le 17 août à l’âge de 37 ans, des suites d’une maladie. Né le 18 février 1974 à Yokohama au Japon, il s’était très vite intéressé aux jeux vidéo et à leurs musiques. S’il n’a jamais reçu d’éducation musicale, il a pu se former lui-même à la composition sur PC-98, entre autres machines d’époque, et ses expérimentations sonores de plus en plus concluantes lui permirent de se voir confier la composition de petits jeux sur PC, principalement des visual novels. Ses premiers projets notables en tant que compositeur furent DESIRE et XENON en 1994, EVE burst error en 1995, puis YU-NO • A girl who chants love at the bound of this world en 1996, tous développés sur PC-98. Umemoto a pu démontrer sur ces projets son immense maîtrise de la composition par synthèse FM, comme Yûzô Koshiro à la même époque.

Plus récemment, Ryû Umemoto avait participé au label EGG Music, voué à la réédition en version numérique de vieilles bandes originales de jeux, ce qui lui avait permis de publier les musiques de ses premiers jeux. Il avait ensuite rejoint le célèbre développeur Cave, où il fut le compositeur et directeur musical de plusieurs titres tels que, en 2010, Akai Katana et NIN²-JUMP, son dernier jeu.

Ces dernières participations ont permis à Ryû Umemoto de se faire connaître au-delà des frontières du Japon, et aujourd’hui ce sont ses fans occidentaux qui ont décidé de lui rendre hommage avec l’ouverture d’une page Facebook qui lui est entièrement consacrée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *