Un second album solo pour Junya Nakano (FFX, Threads of Fate)

Defection

Après avoir quitté Square Enix en 2009, le compositeur Junya Nakano est resté discret pendant plusieurs années, ne se manifestant que le temps de quelques arrangements pour son ancien employeur. En 2014, il entame un virage nettement plus prolifique puisqu’il prend le temps de distiller au compte-goutte des compositions originales aux accents electronica sur son Bandcamp. Neuf de ces nouvelles musiques se sont retrouvées compilées sur un premier album solo, intitulé Phantasm, dont nous avons déjà parlé dans nos colonnes et que nous vous invitons une nouvelle fois à écouter !

Nakano nous livre aujourd’hui un second album nommé Defection, qui rassemble les dix morceaux publiés sur son Bandcamp entre avril et décembre de cette année. L’artiste y approfondit son style atmosphérique tout en repoussant ses propres frontières, notamment par le biais de pistes entraînantes et superbes comme Meteor et Ikai. À l’écoute de ces deux albums solo, il paraît évident que le compositeur était loin d’avoir dévoilé son plein potentiel à l’époque où il travaillait chez Square Enix, en dépit de projets très réussis comme Musashiden II Blademaster en 2005. Espérons que Nakano continue sur cette lancée car il n’a jamais autant brillé qu’en mettant en musique son propre univers !

Vous pouvez écouter l’album ci-dessous et bien sûr soutenir le projet en l’achetant pour un montant de 24 $ TTC (soit 22,55 €) :

2 commentaires

  1. Jérémie   •  

    C’est sublime encore une fois, un très bel imaginaire mêlant nature vierge et technologie. C’est très reposant.

  2. Denys   •  

    Pour un musicien qui aime l’électronique, composer avec la puce sonore d’une console devait être frustrant. C’est clair qu’on le sent plus à l’aise sans ces limitations !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *