Des bandes originales pour The Wonderful 101 et Bayonetta 2

Fans de PlatinumGames, les prochaines semaines devraient ravir vos oreilles ! En effet, le studio japonais a annoncé aujourd’hui même que The Wonderful 101, beathem’all sorti en août 2013 sur Wii U, aura enfin droit à sa bande originale ! Distribuée uniquement de manière digitale via iTunes et Sumthing, la BO sera répartie sur deux volumes (vendus à 10$ chacun) qui rassembleront les 127 musiques composées pour le jeu. Collaborateur du célèbre Hideki Kamiya depuis Ōkami, c’est Hiroshi Yamaguchi qui a endossé le rôle compositeur principal pour ce projet. À noter qu’il a été épaulé par Akira Takizawa, Hitomi Kurokawa, Norihiko Hibino, Masato Kouda et Rei Kondoh. Les deux volumes seront disponibles dès le lundi 15 septembre, dont voici les deux pochettes :

TW101OST1 TW101OST2

Hideki Kamiya a d’ailleurs exprimé sa joie quant à la sortie de cette bande originale ainsi que sa gratitude envers les fans du jeu sur le blog officiel de PlatinumGames. Plusieurs détails sur la gestation de la BO du jeu sont également dévoilés. On apprend notamment que la chanson thème « The Won-Stoppable Wonderful 100 » composée par Yamaguchi a été remasterisée et aura droit à une véritable fin, chose qui ne figure pas dans la version que l’on entend dans le jeu puisque celle-ci était initialement conçue pour tourner indéfiniment en boucle. Anecdote intéressante, la première version de cette chanson était très différente et Kamiya a décidé de la changer une fois le développement du jeu terminé ! Le pauvre Yamaguchi a donc dû retrousser ses manches pour composer un nouveau morceau s’inspirant de génériques de dessins animés américains et japonais des années 60, un challenge pour une personne née en 1979 et par conséquent peu familier avec ce type de génériques ! Une fois la composition terminée, il a fallu trouver des chanteurs pouvant à la fois interpréter les paroles en anglais et en japonais. Déjà mis à l’épreuve par Kamiya sur des jeux comme Ōkami ou Bayonetta, Yamaguchi a une nouvelle fois honoré toute la confiance qu’avait en lui le réalisateur puisque le résultat final a comblé toutes ses espérances, en dépit de la gigantesque charge de travail que devait déjà assumer le compositeur.

Kamiya parle également des consignes dont il a fait part à Yamaguchi. Le mot d’ordre pour ce projet était de créer une bande originale épique avec un son d’une ampleur équivalente à celle d’un orchestre. Si l’esthétique colorée du jeu peut au départ donner l’impression d’un jeu inoffensif, Kamiya voulait mettre en avant la sensation de menace extraterrestre dans un monde paisible par le biais de musiques très puissantes. Le réalisateur se plaît à décrire son jeu comme « un loup déguisé en mouton ».

Bayonetta 2 logo

Concernant le très attendu Bayonetta 2, le compositeur principal du projet, Masami Ueda, s’est également exprimé sur le processus de création des musiques du prochain jeu de PlatinumGames. On apprend notamment que les combats contre les boss auront des musiques évolutives découpées en plusieurs mouvements, mouvements qui seront déclenchés en fonction de la progression du joueur dans l’affrontement. Voici un exemple de cette démarche lors du combat contre le premier boss du jeu :

Parmi les quelques informations dévoilées par Ueda, on sait également que la chanson thème du jeu aura un lien avec la Lune, à l’instar de « Fly Me To The Moon » pour le premier Bayonetta, et que la bande originale aura droit, elle, a une sortie physique. Au total, 183 pistes ont été écrites pour cette suite, contre 150 pour l’épisode original, le tout réparti sur 5 disques. La plupart des compositeurs de Bayonetta sont de retour pour le deuxième volet, même si on ne connaît pas encore précisément les noms. La bande originale de Bayonetta 2 sortira le 29 octobre prochain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.